''On the road to Beijing+20'' - the podcast

This international audio series is produced by the World Association of Community Broadcasters (AMARC), in collaboration with UN Women.

Cette campagne radiophonique internationale est produite par l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), en collaboration avec ONU Femmes.

Esta serie radial es producida por la Asociación Mundial de Radios Comunitarias (AMARC), en colaboración con ONU Mujeres.

  • Feminicidios… ¡Nunca más! ¡Ni una más!

     
    00:00

    Desde la década de 1990, México registra un alto número de asesinatos de mujeres que, en su mayoría, no son esclarecidos. A la fecha estos crímenes están impunes. Los asesinatos y desapariciones continúan sin que el Estado mexicano cumpla con su obligación de promover, respetar, proteger y garantizar el derecho de las mujeres a una vida libre de violencia. Feminicidios… ¡Nunca más! ¡Ni una más! es una producción que habla de esta alarmante y dolorosa realidad que vivimos las mujeres mexicanas ante la indiferencia e invisibilización del gobierno mexicano.

    Femicide...Never again! Not one more!

    Since the 1990s, Mexico has a high number of murders of women who are not solved. To date, most of these crimes have gone unpunished. The killings and disappearances continue while the Mexican State fails to its obligation to promote, respect, protect and guarantee the right of women to a life free of violence. Femicide...Never again! Not one more! is an audio production that speaks of this alarming and painful reality lived by Mexican women at the indifference and willful blindness of the Mexican government.

    Féminicide... plus jamais! Pas une de plus!

    Depuis les années 1990, le Mexique a connu un grand nombre de meurtres de femmes qui n’ont pas été résolus et, à ce jour, la plupart de ces crimes sont restés impunis. Les meurtres et les disparitions continuent alors que l'État mexicain ne parvient pas à remplir son obligation de promouvoir, respecter, protéger et garantir le droit des femmes à une vie sans violence. Féminicide... plus jamais! Pas une de plus! est une production radiophonique qui parle de cette réalité alarmante et douloureuse vécue par les femmes mexicaines dans l'indifférence et l'aveuglement volontaire du gouvernement mexicain.

    Photo: © Verónica Galicia Castro

    La Voladora Radio
    Mexico
    Espanol |
    June 23, 2015


  • Regard sur la participation politique des femmes algériennes

     
    00:00

    Dans le studio de la Radio Voix de Femmes, Nafissa Lahreche anime cette table ronde en présence de deux femmes parlementaires. Madame Ben Torki Oumsaad est Docteure en Sciences de chimie et physique, femme politique et militante au sein du parti FLN dans la wilaya d’Alger et Madame Kheira Bounaadja, ancienne cadre du ministère de la Recherche et de l’Enseignement, également militante politique. Elles discutent de la participation de la femme algérienne dans les instances de prises de décision ainsi qu’à la vie politique locale et nationale.

    A look at the political participation of Algerian women 
    In the studio of Radio Voix de Femmes, Nafisa Lahreche hosts a talk with two women MPs. Mrs. Ben Torki Oumsaad is Doctor in Chemistry and Physics Science, MP and activist within the FLN party in the province of Algiers and Mrs. Kheira Bounaadja, a former official of the Department of Research and Education, is also a political activist. They discuss the participation of Algerian women in decision-making bodies as well as local and national politics.

    Photo: © Radio Voix de Femmes

    Radio Voix de Femmes
    Algeria
    Arabic |
    June 19, 2015


  • 20 Years from Beijing - Changes and Challenges

     
    00:00

    This segment produced by Osumi FM Network features members from WS Hyogo, a NGO for female domestic violence victims. They talk about the changes since the 1995 Beijing conference and the challenges still underlying. Participating in the conference 20 years ago, they got excited to see many women around the world get together discussing various kinds of violence against women.

    With the experience, they opened a shelter in 1998 and started telephone counseling. In 2001, a big progress came as Domestic Violence Prevention Law was legislated. This law imposed responsibility on administrators for the prevention and enabled police officers to intervene and punish perpetrators.

    Today, however, they still see many challenges to tackle. Among them are poor social recognition on domestic violence and less support to victims after they leave shelters. The members point out that domestic violence relates to diverse social issues in background and that the violence comes not only physically but also in many ways such as economically and sexually. They conclude the interview promising their continuous work to bring more awareness to these issues.   

    20 ans après Beijing - changements et défis

    Ce segment produit par Osumi FM Network présente des membres de WS Hyogo, une ONG pour les femmes victimes de violence conjugale. Elles discutent des changements depuis la Conférence de Beijing de 1995 et des défis qui demeurent. Participantes à la conférence il y a 20 ans, c’est avec joie qu’elles ont vu de nombreuses femmes dans le monde entier se réunir afin de discuter de divers types de violence envers les femmes. 
     
    Fortes de cette expérience, elles ont ouvert un refuge en 1998 et ont commencé à offrir du support par téléphone. En 2001, la loi de prévention de la violence domestique a été votée, cela a été vu comme un grand progrès. Cette loi a imposé la responsabilité de la prévention sur les administrateurs et a permis aux policiers d'intervenir et de punir les agresseurs. 
     
    Aujourd'hui, cependant, elles voient encore de nombreux défis à relever. Parmi eux, le manque de reconnaissance sociale de la violence domestique et de soutien aux victimes après leur départ des refuges. Les membres soulignent également que la violence domestique concerne les questions sociales diverses et que la violence n’est pas seulement physique, mais aussi économique et sexuelle. Elles concluent l'entrevue en promettant de poursuivre leur travail afin d'apporter une plus grande sensibilisation à ces questions.

    Picture: © Fusa Ito, producer, Osumi FM Network

    Osumi FM Network
    Japan (Kanoya-city)
    Japanese |
    June 11, 2015


  • Where have all the women’s rights gone?

     
    00:00

    This segment produced by the radio collective Women on Air from Radio Orange and Women's Solidarity provides an Austrian perspective on (new) feminist challenges 20 years after the Fourth World Conference on Women in Beijing. Two decades after the last UN World Conference on Women held in Beijing in 1995, where do we stand? Are there new challenges in the fight for women’s rights? The starting point of this segment is an interview with Johanna Dohnal from Radio Orange’s archive. It serves as a main line. Johanna Dohnal was a pioneer of claiming universal women's rights worldwide. In 1980, she led the Austrian delegation at the 2nd World Conference on Women in Copenhagen, she was Vice-President of the 3rd World Conference on Women in Nairobi in 1985 and at the UN Human Rights Conference in Vienna in 1993, she chaired the UN Women's Commission. 
     
    To further the discussion, three women from three generations were asked what was the main feminist challenge in the past and where do they see it now. Do they think the [outcome of the] conferences had an effect on their daily lives? What promises did the Austrian government really fulfill? What would the women claim if there was another conference? 
     
    Guests: Helga Konrad (former minister of women's affairs in Austria), Sabine Mandl (political scientist, Ludwig Boltzmann Institute of Human Rights), Nadine Spring (studente, radio producer). 
    Moderation: Ulrike Bey 
    Technical support: Claudia Dal-Bianco 
    Editors: Ulrike Bey, Claudia Dal-Bianco, Verena Bauer, Petra Pint

    Ein Blick aus Österreich auf die (neuen) feministischen Herausforderungen 20 Jahre nach der letzten UN-Weltfrauenkonferenz in Peking 
     
    Unser Jahresthema - Peking+20 / 20 Jahre Weltfrauenkonferenz in Peking – nehmen die Women on Air zum Anlass, um mit drei Generationen Frauen ins Gespräch zu kommen: Helga Konrad, 1995 Bundesfrauenministerin und Leiterin der Regierungsdelegation in Peking, Politikwissenschafterin Sabine Mandl vom Ludwig Boltzmann Institut für Menschenrechte, Nadine Spring, Studentin und Redakteurin der Globalen Dialoge und bei Radio Orange. 
    In einem spannenden Studiogespräch geht es u.a. darum, wie die Weltfrauenkonferenz wahrgenommen wurde, welche der in Peking verabschiedeten "Aktionsplattform" in Österreich in Angriff genommen wurden, was die Konferenz für die Menschen- und Frauenrechte bedeutete und welche Themen von damals für eine junge Generation an Frauen heute immer noch oder nicht mehr relevant sind. 

    Eine Sendung von Petra Pint, Verena Bauer, Claudia Dal-Bianco und Ulrike Bey 
    Moderation: Ulrike Bey 
    Technik: Claudia Dal-Bianco

    Où sont passés les droits des femmes?

    Ce segment produit par le collectif radio Women on Air de Radio Orange et Women's Solidarity propose une perspective autrichienne sur les (nouveaux) défis féministes 20 ans après la quatrième Conférence mondiale sur les femmes de Beijing. Deux décennies après la dernière Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes tenue à Beijing en 1995, où en sommes-nous? Y-a-t-il de nouveaux défis dans la lutte pour les droits des femmes? Le point de départ de ce segment est une entrevue avec Johanna Dohnal puisée dans archives de Radio Orange et qui sert de ligne principale. Johanna Dohnal a été une pionnière dans la revendication des droits universels pour les femmes dans le monde entier. En 1980, elle a dirigé la délégation autrichienne à la 2e Conférence mondiale sur les femmes à Copenhague, elle a été vice-présidente de la 3e Conférence mondiale sur les femmes à Nairobi en 1985 et à la Conférence des Nations Unies sur les Droits de l'Homme à Vienne en 1993 où elle a présidé la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW).

    Pour approfondir le débat, on a demandé à trois femmes de trois générations quel était avant le principal défi féministe et où se situe-t-il maintenant. Pensent-elles que le [résultat des conférences] a eu un effet sur leur vie quotidienne? Quelles promesses le gouvernement autrichien a vraiment remplies? Qu'est-ce que les femmes revendiqueraient si on tenait une autre conférence? 
     
    Invitées: Helga Konrad (Ancienne ministre de la condition féminine en Autriche), Sabine Mandl (politologue, Institut des droits de l'homme Ludwig Boltzmann), Nadine Printemps (étudiante, productrice radio). 
    Modération: Ulrike Bey 
    Support technique: Claudia Dal Bianco 
    Rédactrices: Ulrike Bey, Claudia Dal-Bianco, Verena Bauer, Petra Pint

    Radio Orange
    Austria
    German |
    June 1, 2015


  • La femme face à la dégradation de son milieu

     
    00:00

    Cette production radiophonique de Régine Kasongo pour la radio communautaire du Katanga traite de la question de la dégradation de l’environnement et des conséquences néfastes sur la santé de la population en général et de la femme en particulier, notamment des femmes enceintes. Elle présente également des exemples de l’implication des femmes dans la protection de l’environnement et des espèces protégées en République démocratique du Congo.

    Women facing the degradation of environment

    This audio production Régine Kasongo for Radio communautaire du Katanga addresses the issue of environmental degradation and its consequences on the health of the general population and particularly pregnant women. It also presents examples of women's involvement in protecting the environment and endangered species in the Democratic Republic of Congo.

    Radio communautaire du Katanga, station de Lubumbashi
    République Démocratique du Congo
    Français |
    May 25, 2015


  • Hyngla Sankalpa

     
    00:00

    The district of Kavre in Central Nepal is served by the community Radio Namobuddha. Kavre is considered one of the poor districts when it comes to cases of violence against women. Cases of domestic violence, rapes, and trafficking of women and girls are rampant. In this program, Radio Namobuddha discusses the different issues of violence carried out against women and girls. The main focus of the program is the role of women legislators, especially those coming from the nearby constituencies in ensuring women’s rights and human rights. An interview Kamala Dong, member of the Nepali parliament/constitution assembly is also featured. The program includes a section where different viewpoints are expressed about reducing the cases of rapes in Kavre. There is a presentation of a recent report about rapes cases in the area in the last four years.

    Hyngla Sankalpa

    Le district de Kavre au centre du Népal est desservi par la communauté Radio Namobuddha. Kavre est considéré comme l'un des districts problématiques quant à la violence contre les femmes. Les cas de violence domestique, de viols et de trafic de femmes et de filles sont nombreux. Au cours de ce programme, l’équipe de Radio Namobuddha aborde les différents problèmes de violence perpétrés contre les femmes et les filles. L'objectif principal du programme est d’illustrer le rôle des femmes parlementaires, en particulier celles provenant des circonscriptions voisines, pour assurer les droits des femmes et les droits humains. On y présente également une entrevue avec Kamala Dong, membre de l'assemblée parlementaire/constituante népalaise. De plus, le programme comprend une section où différents points de vue sont exprimés sur la réduction des cas de viols dans le district du Kavre. Enfin, on revient sur un rapport récent sur les cas de viol dans la région au cours des quatre dernières années.

    Photo: © Radio Namobuddha

    Radio Namobuddha
    Nepal
    Nepali |
    May 20, 2015


  • Otvoreno/Open : The presence of women in media and politics

     
    00:00

    In Bosnia and Herzegovina, researchers have shown that women participate in 15% of the contents produced or broadcasted by the media. Vesta Radio hosts a discussion about the space given to women in the media and interviews Ms Zlatiborka Popov Momčinović, Lecturer at Faculty of Philosophy East Sarajevo about a recent monitoring done during an electoral campaign that shows that gender discrimination in the media has an impact on society. 

    Otvoreno /Ouvert: La présence des femmes dans les médias et la politique

    En Bosnie-Herzégovine, des chercheurs ont montré que les femmes participent à 15% des contenus produits ou diffusés par les médias. Vesta Radio présente une discussion sur l'espace accordé aux femmes dans les médias et reçoit Mme Zlatiborka Popov Momčinović, Chargée de cours à la Faculté de Philosophie de Sarajevo-Est en entrevue à propos d’une étude effectuée au cours d'une campagne électorale récente qui montre que la discrimination entre les sexes présentée dans les médias a un impact sur la société.

    Photo: Anita, presenter of news and host, in Vesta Radio's studio. © Damir Divković, Vesta Radio

     

    Vesta Radio
    Bosnia and Herzegovina
    Bosnian |
    May 12, 2015


  • En Panamá, las mujeres luchan por una sociedad mejor

     
    00:00

    En este segmento, Radio Temblor analiza la situación de las mujeres en Panamá, donde la desigualdad de género persiste y los medios sociales y legales para promover estos cambios no son suficientes. El periodista Olmedo Carrasquilla Aguilla también está interesado en el apoyo a las fuerzas de la mujer panameña luchan por una sociedad mejor.

    Au Panama, des femmes luttent pour une société meilleure

    Dans ce segment, Radio Temblor se penche sur la situation des femmes au Panama où l’inégalité des genres persiste et les moyens sociaux et légaux présents pour favoriser un changement ne suffisent pas. Le journaliste Olmedo Carrasquilla Aguilla s’intéresse aussi aux forces vives appuyant la lutte des femmes panaméennes pour une société meilleure.   

    In Panama, women struggle for a better society

    In this segment, Radio Temblor looks at the situation of women in Panama where gender inequality persists and the social and legal means to promote these changes are not enough. The journalist Olmedo Carrasquilla Aguilla also focuses on the various stakeholders helping the struggle of Panamanian women for a better society.

    Radio Temblor
    Panama
    Espanol |
    May 12, 2015


  • Naj ženske in moški odločijo (Let men and women decide)

     
    00:00

    This segment, produced by Radio Marš, discusses the role of women in power and decision-making. Going back in history and looking at Europe, the hosts assess the Slovenian situation. What are the solutions being discussed in the country? Are community radios playing a part in the representation of women in roles of power? Is there a shift towards gender equality?

    Que les femmes et les hommes décident

    Ce segment, produit par Radio Marš, discute du rôle des femmes au pouvoir et la prise de décision. En remontant dans l'histoire et en regardant vers l'Europe, les hôtes prennent le pouls de la situation slovène. Quelles sont les solutions en cours de discussion dans le pays? Est-ce que les radios communautaires jouent un rôle dans la représentation des femmes dans l’exercice du pouvoir? Y’a-t-il une évolution vers l'égalité des sexes?

    Photo: Nina Roškar, producer Radio Marš, © Jure Gojič

    Radio Marš
    Slovenia
    Slovene |
    April 27, 2015


  • The Struggle for Education for Girls

     
    00:00

    In Africa, many girls are stopped from continuing with their education. The parents or guardians of such girls often believe that the girls will get married later so it would be a waste of resources to educate them. In this segment from radio CRBC, we hear the story of a young woman who is struggling through life to pay for her education after her father has stopped her education alongside her sisters.

    La lutte pour l'éducation des filles

    En Afrique, beaucoup de filles sont forcées d’arrêter leur parcours scolaire. Les parents ou les tuteurs de ces filles croient souvent que, puisque les filles se marieront plus tard, c’est en quelque sorte un gaspillage de ressources que de les éduquer. Dans ce segment de la radio CRBC, nous entendons l'histoire d'une jeune femme qui lutte pour payer pour son éducation après que son père a mis fin à ses études et à celles de ses sœurs.

    La lucha por la educación de las niñas

    En África, muchas niñas se ven obligadas a abandonar la escuela. Los padres o tutores de estas niñas a menudo creen que se casan más tarde y que es una especie de pérdida de recursos el hecho de educarlas. En este programa de la radio CRBC, escuchamos la historia de una joven que lucha por pagar su educación después de que su padre pusiera fin a sus estudios y a los de sus hermanas.

    Photo1: © Melita Dennet, Flickr

    Photo2: © Aveseh Asough

    Radio CRBC - Ikom Cross Rivers State
    Nigeria
    English |
    April 14, 2015