Journée mondiale de la liberté de la presse

 

» Les radiodiffuseurs communautaires et les droits à la communication

L'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires, AMARC, affirme que les radiodiffuseurs de la société civile, jouent un rôle essentiel dans les zones de conflit et en cas de catastrophe climatique et naturelle, en information et protection des populations et lors des processus de reconstruction. L'AMARC demande aux États et aux gouvernements, ainsi qu'aux autorités de régulation de la presse et de la radiodiffusion de respecter leurs engagements quant à la liberté de la presse et de la radiodiffusion.

Partout dans le monde, les radios communautaires doivent pouvoir se développer et travailler dans un environement sûr légalement et économiquement. Leur droit à la diffusion doit être reconnu et renforcé. Les radios communautaires permettent aux exclus, marginalisés, femmes et aux pauvres de s'exprimer publiquement et celles-ci devraient être davantage reconnu par la communauté internationale.

» Le 3 mai journée mondiale de la liberté de presse

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993 suivant la recommandation adoptée par  l’UNESCO. Le 3 mai est une occasion pour informer les citoyens des atteintes portées à la liberté de la presse. Dans  des dizaines de pays à travers le monde, des radios sont censurées, sont condamnées à des amendes,  ou tout simplement n’ont plus le droit d'émettre, pendant que des journalistes et des directeurs de radio sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués. Après avoir ajouté, à la demande de l'AMARC, les collaborateurs des médias communautaires à la liste des journalistes à protéger par l'ONU, l'UNESCO vient de reconnaître en avril l'AMARC en tant qu'ONG « associée ». C'est une grande victoire des radios communautaires et associatives.

« De nouvelles voix et la liberté de la presse pour transformer la société » : tel est le thème de l’édition 2012 de la Journée mondiale de la liberté de la presse. À l'occasion de la conférence internationale de Tunis du 3 au 5 mai organisée  par l’UNESCO, l'AMARC appelle à la liberté d'installation et d'accès au spectre hertzien pour les radios, notamment pour les radios communautaires et associatives, et une répartition des fréquences équitable.

 » Activités de l'UNESCO

» Conférence de l'UNESCO à Tunis

» Diffusion de la conférence

» Participants

» Programme

 

» Activités mondiales du réseau des radios communautaires

» Informe especial: radios comunitarias y libertad de expresión

 

» Rapport INRIC (arabe)

» FemLINKPacific's 8th Anniversary Community Radio Campaign coincides with World Media Freedom Day 2012

» Entrevue sur le 3 mai (Marcelo Solervicens)

» Programme de la conférence Journée mondiale de la liberté de la presse 2012

» Journée mondiale de la liberté de presse : L'AMARC appelle au droit à la communication radiodiffusée libre, gratuite et accessible à tous !

» World Press Freedom Day 2012: 3rd May 2012: Community Radio Station level in Bangladesh (Anglais seulement)

» Comunicadora Mapuche Denuncia a Chile Ante Organismos Internacionales por Vulneración de Derechos de Libertad de Expresión y Comunicación. (espagnol seulement)

» Radios communautaires présentes dans les débats sur la liberté d'expression au Chili

L’AMARC participe à des panels et séminaires sur la législation et le droit à la communication, les obstacles à la liberté d’expression en matière de propriété, d’usage et d’accès.

• 2 mai de 9h à 12h, Cinémathèque/Centre culturel de La Moneda. Plaza de la Ciudadanía

• 3 mai de 9h30 à 14h, Chambre des députés, Santiago de Chile, Compañía 1175.

L’objectif est de bâtir des opinions et la position sur la liberté d’expression et les radios communautaires depuis ses tout débuts, avec une emphase sur les années 2000, lorsqu’une présentation devant les commissaires des droits de la personne en Amérique latine, la représentation de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), invoquant la Convention interaméricaine des droits humains, a réussi à ce que soit mise en place une ressource en faveur d’une radio communautaire latino-américaine. Lire la suite

 

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse à Tunis : l'AMARC réclame la protection des équipes professionnelles et volontaires des radios communautaires.

Du 3 au 5 mai s'est tenue la Journée mondiale de la liberté de la presse dans un lieu symbolique du printemps arabe, Tunis. Une liberté d'expression qui n'est pas acquise dans ce pays, ou des forces réactionnaires entendent imposer un ordre moral désuet, ou des journalistes et des médias sont toujours condamnés, et ou les radios associatives ne sont toujours pas sécurisées par la Loi. Toutefois, avec les efforts de l'AMARC sur le terrain, salués par tous les acteurs, les lignes commencent à bouger. Lire la suite

 

 

» Liens

» UNESCO

» IFEX

» LEGISLATIONES

» Special Rapporteur on the promotion and protection of the right to freedom of opinion and expression

» Fredom of press (Wikipedia)

» OBSMEDIA