La Journée mondiale de la liberté de la presse est appuyée par l'AMARC

Communiqué - 3 mai 2018

A l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, l'AMARC rappelle que les journalistes des dizaines de milliers de radios associatives/communautaires jouent un rôle fondamental pour faire vivre la liberté de la presse au quotidien à travers le monde.

« Grâce à leurs journalistes, les radios associatives/communautaires informent des dizaines de millions de personnes, marginalisées ou non, afin d'améliorer leur quotidien et leur collectivité. Il est temps que le secteur soit reconnu par tous les Etats, aux mêmes conditions que les autres acteurs de la radio diffusion locale », affirme Francesco Diasio, Secrétaire général de l'AMARC.

L'ONU reconnaît les collaborateurs des médias associatifs et communautaires
comme des journalistes à protéger.

Dans des dizaines de pays, des radios sont censurées et condamnées, pendant que des journalistes sont  harcelés, attaqués, détenus et même tués. L'AMARC présente ses condoléances aux familles et auxproches des neuf journalistes tués et des six sérieusement blessés dans un double attentat à Kaboul en Afghanistan le 30 avril.

Comme chaque année, l'AMARC, ONG associée à l'UNESCO, demande le respect de la liberté de lapresse  aux États, aux organisations internationales, aux ONG, aux entreprises, aux individus et aux autorités de régulation des médias.

Contact :
Francesco Diasio, Secrétaire général de l'AMARC
secgen@si.amarc.org